logo Compagnie Chenevoy
compagnie de théâtre Chenevoy
Recherche
télécharger la lettre d'informations

La Perruche Audrey Schebat - Création 2019

Le projet :
 
Après plusieurs spectacles où la compagnie a exploré la nature humaine(Projection Privée de Rémi De Vos, La Liste de Jennifer Tremblay…), j’ai eu envie de continuer sur ce chemin.
Je voulais travailler sur le couple aujourd’hui. Avec La Perruche d’Audrey Schebat, j’ai trouvé une comédie qui explore les rapports de couple de manière drôle certes mais aussi sensible et profonde.
Si la pièce commence par une discussion remplie de piques  entre deux êtres mariés depuis longtemps, l’écriture nous amène à explorer les complexités de la vie à deux. Il y a un peu de Festen dans cette histoire, dans les difficultés à vivre le quotidien, à réinventer son histoire d’amour, à se parler tout simplement.
On pense aussi à la Révolte de Villiers de L’Isle Adam, ou à Pirandello dans cette façon de se dire la vérité.
Divertissement n’est pas synonyme de futilité et le combat de cette femme pour rompre avec le machisme de la société est aussi important que le rire qui le déclenche.
Et comme dans toutes les créations de la compagnie, l’émotion sera au centre du travail, enveloppée cette fois d’un humour salvateur.
 
À propos de L’Histoire :
 
C’est un jeu de la vérité avec un grand V, c’est une guerre où, vite, les faux fuyant ne seront plus permis.Finis les fleurets mouchetés et les blagues routinières qui font croire que les mariés ont encore quelque chose à se dire. Leur histoire se dérègle… Une comédie dont la drolerie continue a un rare goût d’authenticité.                Gille Costaz
 
 

Télécharger le dossier complet

Résumé

Le projet :
 
Après plusieurs spectacles où la compagnie a exploré la nature humaine(Projection Privée de Rémi De Vos, La Liste de Jennifer Tremblay…), j’ai eu envie de continuer sur ce chemin.
Je voulais travailler sur le couple aujourd’hui. Avec La Perruche d’Audrey Schebat, j’ai trouvé une comédie qui explore les rapports de couple de manière drôle certes mais aussi sensible et profonde.
Si la pièce commence par une discussion remplie de piques  entre deux êtres mariés depuis longtemps, l’écriture nous amène à explorer les complexités de la vie à deux. Il y a un peu de Festen dans cette histoire, dans les difficultés à vivre le quotidien, à réinventer son histoire d’amour, à se parler tout simplement.
On pense aussi à la Révolte de Villiers de L’Isle Adam, ou à Pirandello dans cette façon de se dire la vérité.
Divertissement n’est pas synonyme de futilité et le combat de cette femme pour rompre avec le machisme de la société est aussi important que le rire qui le déclenche.
Et comme dans toutes les créations de la compagnie, l’émotion sera au centre du travail, enveloppée cette fois d’un humour salvateur.
 
À propos de L’Histoire :
 
C’est un jeu de la vérité avec un grand V, c’est une guerre où, vite, les faux fuyant ne seront plus permis.Finis les fleurets mouchetés et les blagues routinières qui font croire que les mariés ont encore quelque chose à se dire. Leur histoire se dérègle… Une comédie dont la drolerie continue a un rare goût d’authenticité.                Gille Costaz
 
 

Dates

Extraits de Presse

Images & Vidéos